Carriere


Chiffres Clés
> Retenue de 27,8 hm3 et de 421 ha
> Barrage principal de 1455m de long
> 14m de hauteur maximale
> Débit d’équipement : 980 m3/s
> Capacité installée: 420 MW (7 x 60 MW)
> Mise en service en 2021


Revue de presse



Carriere


Environnement

La conception du projet Nachtigal amont a été optimisée afin d’éviter, réduire et compenser les impacts résiduels sur l’environnement.

 

Le projet a fait l’objet d’une première étude d’impact environnemental et social (EIES) en 2006, que le Ministère en charge de l’environnement a validée par un certificat de conformité environnementale délivré en avril 2007.

 

Considérant que la consistance du projet n’a pas changé, mais que les milieux biophysique et socio-économiques étaient susceptibles d’avoir connu des évolutions, une actualisation de l’EIES a été conduite en 2011. Cette étude a fait l’objet d’un nouveau certificat de conformité environnementale, délivré en avril 2014. Les EIES de 2006 et 2011 sont disponibles sur ce site dans la page « Documents ».

 

Des études complémentaires (biodiversité flore - faune, qualité de l’eau, qualité de l’air, bruit, archéologie préventive …) ont été réalisées en 2014 et 2015 pour compléter ces études d’impact et permettre l’élaboration d’un plan de gestion environnementale et sociale (PGES) opérationnel détaillé, actuellement en cours de finalisation.

 

Les conclusions de ces différentes études ont permis de clarifier les points suivants concernant les impacts environnementaux de l’aménagement :

 

 -sur l’hydrologie : l’impact sera limité au tronçon court-circuité, puisque l’aménagement fonctionnera principalement au fil de l’eau. Un débit réservé sera lâché à l’aval rive gauche du barrage.

 

- sur la flore aquatique : les inventaires réalisés en 2014 ont permis de confirmer la présence dans la zone du projet d’une espèce à statut de protection, Ledermanniella sanagaensis.

 

tl_files/fM_k0001/images/environement_1.jpg

 

Ledermaniella Sanagaensis

 

 

Des études complémentaires sont en cours afin d’améliorer les connaissances sur l’espèce et proposer des mesures efficaces de réduction et compensation des impacts du projet.

 

- sur la flore terrestre : la zone du projet ne concerne pas d’espèce à statut de protection.

- sur l’avifaune et la faune terrestre : les inventaires ont permis d’identifier deux espèces d’oiseaux protégés, ainsi que des indices de présence du pangolin géant, espèce intégralement protégée de classe A selon la législation camerounaise mais peu représenté sur le site du projet.

- sur la faune aquatique : l’étude conduite en 2014 a permis d’améliorer les connaissances des peuplements de poissons de la Sanaga : diversité spécifique, habitats, zones de frayères et principaux traits biologiques des espèces présentes.

 

Concernant tous ces aspects, des mesures d’évitement, réduction et compensation des impacts ont été élaborées et figurent dans le plan de gestion environnementale et sociale du projet.

tl_files/fM_k0001/images/carte_occupation_sol_env_nachtigal.jpg

tl_files/fM_k0001/images/informations_parties_prenantes.png INFORMATION DES PARTIES PRENANTES
On appelle parties prenantes les personnes ou groupes de personnes qui son (...)
tl_files/fM_k0001/images/recensement.png RECENSEMENT DES BIENS ET DES PROPRIETES
Par son emprise pendant la construction et l’exploitation, l’aménagement (...)
tl_files/fM_k0001/images/gestion_requettes.png GESTION DES  REQUETES ET DES PLAINTES
Cette page présente la procédure mise en place par les développeurs pour collecter, traiter (...)